top of page
Rechercher

Qu’est-ce qui cause ou augmente la spasticité?

Dernière mise à jour : 6 janv. 2021

Un bref rappel

La spasticité est une augmentation du tonus musculaire involontaire qui survient lorsqu’il y a atteinte du système nerveux. La spasticité peut se présenter sous forme de raideur musculaire soutenue ou persistante. Lorsqu’elle est légère, elle est perçue comme des tensions musculaires et des raideurs, et lorsque sévère, on distingue une forte contraction continue qui limite le mouvement, donc l’amplitude articulaire. Elle peut aussi apparaître sous forme de spasmes (comme une crampe) ou de contractions soudaines de plusieurs muscles.


Un phénomène très variable

La sévérité de la spasticité varie beaucoup d’une personne à l’autre selon le diagnostic. Elle peut aussi se moduler au fil des jours chez la même personne. Il est probable que la spasticité augmente de façon temporaire lorsqu’il y a un élément déclencheur ou aggravant. Dans certains cas, l’élément déclencheur est un stimulus douloureux ou inconfortable que le cerveau ne peut reconnaître, car il y a une altération de la communication entre le corps et le cerveau. Par conséquence, une augmentation de la spasticité apparaît. Voici quelques exemples d’éléments déclencheurs.



Au niveau de la peau, toute blessure, que ce soit une plaie, une infection, un ongle incarné ou une brûlure, peut augmenter et aggraver la spasticité.

Même l’inconfort au niveau des viscères créé par la constipation, le besoin d’uriner, une infection urinaire ou des crampes menstruelles sont susceptibles d’augmenter la spasticité. Lorsque la cause est éliminée - soit en allant à la toilette dans le cas d’une vessie pleine- , la spasticité diminuera rapidement, voire instantanément.

Des vêtements trop serrés, une orthèse mal positionnée ou une posture non adéquate peuvent également provoquer une augmentation de la spasticité.

Finalement, le stress, le manque de sommeil, des températures froides, un taux élevé d’humidité peuvent aussi accroître la spasticité.

Ce n'est qu'une liste brève d'exemples. Il peut y avoir bien d'autres éléments déclencheurs. Pour vous, quels sont les éléments qui déclenchent ou augmentent votre spasticité?


Habituellement, les gens apprennent à reconnaitre les facteurs déclencheurs. L’augmentation de spasticité peut même devenir un outil utile au quotidien : par exemple, les gens ayant une lésion médullaire reconnaissent souvent le moment de vider leur vessie lorsque leur spasticité augmente. Aussi, le fait de reconnaître les principaux facteurs déclencheurs sert à faire de meilleurs choix (comme à éviter les chaussures et les vêtements trop serrés).

Si vous avez une augmentation de spasticité malgré le fait que tous les facteurs déclencheurs et aggravants ont été éliminés, il faut alors consulter un médecin. Cela peut aussi indiquer une nouvelle pathologie, ou un AVC, ou la progression d’une maladie neurologique.


Pour des exercices et conseils adaptés à votre condition, vous pouvez prendre rendez-vous avec nous ou consulter un physiothérapeute de votre région.


N'oubliez pas de regarder nos vidéos d'exercices et de conseils généraux pour découvrir des trucs pour mieux gérer votre spasticité au quotidien.




Cindy Gauthier, pht, PhD

1 363 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page